Tout d’abord un grand merci à tous pour les messages Ci joint cette image qui correspond au meilleur moment de cette course Tout était presque bien commencé sur cette étape one shot après les reports météo nous étions presse de partir de Sada La première nuit dans le vif du sujet 35 kt au portant le long de la route des cargos au cap Finisterre mon premier vrac à eu lieu après avoir tappe une palette en bois mais sans dégâts après la rupture du fusible de safran Le point bloquant fut la rupture de fonctionnement de ma pile a combustible principale source d énergie du bord L e défaut indiquait une surchauffe à partir de la j ai commencé à barrer pas mal mais le pilote était un besoin pour gérer les multiples manœuvre dans le vent fort La deuxième but en essayant de redémarrer ma pile sous pilote bateau s est retrouvé couche violament à 19 kt sous une rafale à 35 kt alors quelle spi était à poste ce qui a provoqué la rupture de ma mèche de barre en inox : plus de pilote principal Après c était des heures de barres espérant du soleil pour charger mes batteries sous panneaux mais rien de bien Passe 2 à Lanzarotte une surprise malgres tout je pensais toujours pouvoir récupèrer de l énergie solaire De nouveau 24 h de barre pour traverser les Canaries devant Benoît M Le lendemain marin plus rien ne fonctionnait avec 7. V aux batterie Je met le bateau à la cappe et cherche un port je ne pouvais plus continuer ainsi Par chance par hasard même je choisi La Palma sous 2 ris j arrive à l entre du port manœuvre à la voile et la Carlos m accueille. Il suivait la course m avait vu me derouter et organisera toute mes réparations pouvoir repartir dans les 12H plus tard réglementaires Jean Yves aussi un marin Français de Locmiquelic sacrée rencontre ! Sans eux je en serais pas la en Guadeloupe a cette place Apres m être équipe d un groupe électrogène je repars dans la nuit 2 jours plus tard je suis à nouveau en mode course épuisé Mes respects a Rémi Firmin et Bruno Garcia pour leur course remarquable et bien d autres BertrandImage